• Sa taille et masse, (de quelques grammes à plusieurs tonnes) dépendent des capacités recherchées. Le pilotage automatique ou à partir du sol permet des vols longs de plusieurs dizaines d'heures (à comparer aux deux heures typiques d'autonomie d'un chasseur).

    Certains missiles non balistiques, en particulier les missiles de croisière, ont l'apparence aérodynamique de drones, mais ne sont cependant pas réutilisables, car détruits en fin de mission, contrairement au drone qui est ramené à sa base.

    En France, la réglementation est du ressort du code de l’aviation civile, du code des transports et de la DGAC. Aux États-Unis, la réglementation des drones est du ressort de la FAA et de la NASA  . En Europe, pour l'AESA, les autorités nationales sont compétentes en deçà de 150 kilogrammes .


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique